Stupeur et désarroi ...

 

Rappel des faits :

Lundi 24 novembre 2008, dans le gymnase du petit village de Messimy (69), l'équipe n° 1 du club de badminton MBC69 rencontre l'équipe de GIVORS dans le cadre du challenge TUBA.

 

...22h52, après 6 matchs très serrés et disputés, les deux équipes sont à 3 partout, il reste un dernier match décisif à jouer : le « double homme » (ndlr : composé de Philippe et Vincent pour Messimy). Alors que l'équipe de Messimy mène déjà 2 à 0 dans le 1er set, le premier drame survient : un des deux joueurs GIVORDIN se tord la cheville (ndlr : cheville habilement fragilisée par L. B. lors d'un précédent match, L. B. qui souhaite gardé l'anonymat et qui sera également l'un des témoins essentiel de la scène qui allait suivre). Alors que toute l'équipe Messimoise voyait la victoire finale lui tendre les bras (ndlr : selon le règlement TUBA, si un/une joueur/équipe ne peut continuer un match alors il/elle a match perdu) c'est alors que l'incompréhensible survint, l'effondrement de la toiture ? non !, une rixe entre supporters en trance ? non plus ! pire que tout cela réunit un même vendredi 13 veille de date limite de paiement des impôts !

Philippe (ndlr : également capitaine d'équipe et accessoirement président du Club, pour combien de temps encore ?) a eut un instant de faiblesse, d'humanité. En effet, après concertation avec son coéquipier, il proposa à l'équipe adverse de ... de faire remplacer le joueur blessé par un autre et tout cela en total contradiction avec le règlement (voir ci-dessus). Les GIVORDINS acceptèrent cette main tendue (tellement rare dans nos sociétés de consommation) et en toute sincérité firent jouer leur plus jeune joueur malgré le fait que celui-ci eut déjà joué deux matchs (ndlr : le règlement TUBA n'autorise pas un joueur à jouer plus de deux matchs lors d'une même rencontre). Et ce qui devait arrivé, arriva. Malgré un 1er set gagné facilement, les deux suivants tombèrent dans l'escarcelle GIRONDINE (pardon je suis entrain de regarder Bordeaux-Chelsea), je disais donc dans l'escarcelle GIVORDINE. Le résultat final : 4 à 3 pour le club de GIVORS (quel sera le poids de cette défaite en fin de trophée ?)

Nous pouvons donc ouvrir le débat avec la question suivante : « Qu'aurions nous fait à la place de Philippe ?  » ;-)

Qui est en ligne

Nous avons 34 invités et aucun membre en ligne